Stéphane Brogniart signe un nouveau record sur la Grande Traversée du Mercantour

download-pdf
download-image
download-all
mer, 03/10/2018 - 15:15


L’ultra-traileur vosgien vient d’achever ce dimanche 23 septembre à 17h13 sur la plage de Menton la grande traversée du Mercantour, qu’il avait débuté vendredi 21 à 17h42 à Estenc. Il a parcouru 220 km pour plus de 12 000 mètres de dénivelé positif dans un temps final de 47h31.

5 Opel déployés sur le dispositif pour assurer l’assistance

Un record sans reconnaissance du parcours

Derrière la performance pure, l’aventure était le maître-mot de ce défi : Stéphane Brogniart évoluait sur un terrain qu’il n’avait pas reconnu au préalable. Trouver le bon itinéraire était en conséquence un challenge permanent sur ce genre de tracé très conservé du Parc National du Mercantour. Par exemple, plusieurs légères sorties de l’itinéraire ont eu lieu, notamment au cours des deux nuits à courir à la lueur de frontale.

Au final, il aura parcouru 220 km avec plus de 12 000 de dénivelé positif, soit un peu plus que les 212 km annoncés. Le temps moyen des randonneurs pour parcourir ce tracé est de 16 jours ! Pas de record officiel n'avait été précédemment établi sur ce parcours de la Grande Traversée du Mercantour officialisé par le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes en 2016. 

Un massif extrêmement sauvage et difficile d’accès

Stéphane roule en Grandland X et son SUV l’accompagne partout durant ses périodes de préparation. Pour cette aventure le Grandland X a demandé du renfort :

 

  • Le tout nouveau Combo Life s’est transformé en régie vidéo sur roues et a transporté toute l’équipe image sur les routes du Mercantour. Sur des routes exigeantes, avec des photographes et vidéastes emportant beaucoup de matériel, le Combo Life a parfaitement rempli son rôle de « crew car ».
  • Le Mokka X a joué un rôle crucial : véhicule de ravitaillement. En se rapprochant au plus près de Stéphane qui évoluait la plupart du temps entre 2000 et 2800 mètres d’altitude, le Mokka X 4x4 a démontré qu’il ne ratait pas ses rendez-vous en haute montagne. « si l’équipe de ravitaillement n’est pas là lorsque j’arrive, je dois continuer. Ce Mokka X rouge ne m’a jamais lâché. C’était mon ami allemand sur roues, fiable, au rendez-vous et c’est ce que j’attends d’une voiture ».
  • Le Zafira a permis de transporter l’équipe organisatrice Athlete 2.0 tout au long de la traversée. Le lounge sur roue est devenu le temps d’un WE un véritable QG. Aurélien Colin, chef d’Orchestre de la GTM précise : « nous passons énormément de temps sur la route, sans voiture polyvalente et fiable, l’organisation peut être compromise. L’automobile est un partenaire incontournable dans ces aventures»
  • Le Grandland X a permis à Stéphane de ne jamais rester seul. Tout au long de sa traversée, Stéphane a été accompagné par des coureurs qui l’ont rejoint sur des tronçons.
  • Le Crossland X n’avait pas l’intention de rester dans la vallée et a assisté toute l’équipe pour permettre à l’organisation de se déployer.

 

"Ce défi, je m'en souviendrai"

Après la traversée des Vosges (vidéo) et du Jura (vidéo), la Grande Traversée Mercantour représentait un palier supérieur en termes de difficulté, comme l’indique le nouveau détenteur du record du parcours : « C’était très beau et très technique. La partie de la Vallée des Merveilles était la plus difficile. Des rochers à perte de vue, nous avons mis 8h30 pour faire 28 km, une éternité ! Je me souviendrai longtemps de ce tracé et de ce défi. »
Stéphane était extrêmement bien préparé mentalement et physiquement pour cette épreuve et lorsqu’on lui demande si c’était dur il répond : « toute mon expérience et ma préparation mon permis de rester en permanence au-dessus de la contrainte. Si vous passer en dessous, elle vous écrabouille littéralement ! »

Le but était de partager ce challenge au maximum. D'abord avec son équipe d'assistance, ses proches, ses fidèles partenaires, mais aussi avec des traileurs ravis de le rejoindre sur des tronçons via une invitation lancée sur les réseaux sociaux. Une réussite puisqu'il a été accompagné du départ à l'arrivée. 

Les loups se méfient de l’homme et restent à distance. Stéphane Brogniart savait qu’en courant avec une lampe frontale sur les sentiers escarpés la probabilité de rencontrer un loup était impossible. En revanche, les bouquetins lui ont rendu hommage dans un décor minéral, parfois lunaire et aussi beau qu’inaccessible.

Un défi XL pour préparer le traversée de l'océan pacifique à la rame 

La notion d’aventure n’est pas anodine : Stéphane Brogniart prépare la traversée de l’océan pacifique à la rame en 2023. Ces défis le préparent pour cette tentative jamais réalisée auparavant au sein de son projet ETARCOSIl sera alors dans l’inconnu total et devra gérer des situations nouvelles en permanence. C’est exactement cette notion d’inconnu qu’il est venu chercher dans cette Grande Traversée du Mercantour. Avec réussite.

Scroll