Opel atteint une part de marché de 10,2% en septembre en Allemagne

download-pdf
download-image
download-all
mer, 03/10/2018 - 13:00


La part de marché d’Opel en VP en France retrouve le niveau de 2015 avec 4,3%

Opel tire profit de sa bonne préparation au passage au nouveau protocole d’essai WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure) : en septembre, sur le segment des véhicules de tourisme, la marque au Blitz atteint en Allemagne une part de marché de 10,2% (+2,6 points de pourcentage). C’est le pourcentage le plus important atteint sur un seul mois depuis décembre 2010 et le meilleur chiffre pour un mois de septembre depuis 2006.

La France n’est pas en reste, le constructeur a atteint sa meilleure part de marché VP depuis mai 2015 avec 4,3%. Le succès de l’opération « German Days – OPEL reprend tout ce qui roule » a permis à la Marque OPEL en France de réaliser une excellente performance en septembre, tant en commandes qu’en livraisons. Sur le marché VP, Opel n’avait pas atteint ce niveau depuis 2015. Toute la gamme a profité de cette dynamique, en particulier Corsa à plus 5% de part de marché sur le marché des particuliers mais également les nouveaux SUV Crossland X et Grandland X en hausse de 20% en prises de commandes sur le mois. Sur le canal de ventes à Particuliers, la part de marché d’Opel en VP a même retrouvé le niveau de 2011 avec 5,1%. Sur le marché VU, OPEL maintient sa part de marché autour de 1,3% de part de marché, 1 mois avant le renouvellement de son offre Combo sur le segment des petits fourgons.

Les voitures neuves immatriculées à compter du 1er septembre 2018 doivent en effet être homologuées selon le cycle d’essai WLTP. Ce protocole donne des chiffres de consommation beaucoup plus près de la réalité que ce n’était le cas pour son prédécesseur, le NEDC (New European Driving Cycle). Contrairement à certains concurrents, Opel a très tôt travaillé sur la mise en œuvre de ces règlements et a pu proposer à ses clients l’ensemble de son offre de véhicules particuliers sans restrictions ni retards.

Par ailleurs, Opel est déjà prêt pour la nouvelle norme d’émissions Euro 6d-Temp : dès maintenant, le constructeur de Rüsselsheim offre 127 variantes de modèles qui respectent déjà les limites sévères de la nouvelle norme. Elle entrera en vigueur au plus tard pour toutes les nouvelles immatriculations au 1er septembre 2019.

« Nous nous préparons à cette mutation depuis des années et nous avons pu homologuer à temps notre gamme selon WLTP pour Euro 6d-TEMP. Nous pouvons être fiers de cela. Aujourd’hui nous en profitons. Et pour ce qui est du débat actuel sur l’interdiction de certains diesel en Allemagne, nous pouvons affirmer de la façon la plus claire : celui qui achète une Opel aujourd’hui n’a pas besoin de craindre les interdictions, » a déclaré Jürgen Keller, Executive Director Sales, Marketing & Aftersales d’Opel Allemagne.

Les véhicules modernes conformes à Euro 6d TEMP, qu’ils aient une motorisation essence ou diesel, ne sont pas touchés par les discussions en cours sur les interdictions éventuelles de circulation en ville.

Opel a également bénéficié de la large disponibilité des véhicules homologués selon WLTP dans d’autres pays européens. La marque au Blitz atteint une part de marché de près de 6% en Espagne. Vauxhall, la marque jumelle britannique d’Opel, a également affiché de bons résultats de ventes en septembre. La part de marché des voitures de tourisme et utilitaires légers a atteint son meilleur niveau sur 18 mois avec un chiffre de 8,6% (par rapport à 7,3% en septembre 2017).

Scroll