Opel Astra 1.6 BiTurbo : ouverture des commandes pour le Diesel au superlatif

download-pdf
download-image
download-all
mar, 17/07/2018 - 10:45


  • La totale : l’Astra 1.6 BiTurbo Diesel cumule le raffinement et les performances
  • Suralimentation séquentielle : deux turbos pour disposer de couple à tous les régimes
  • Système SCR : la nouvelle Astra répond déjà aux normes d’émissions Euro 6d-TEMP

 

Opel a ouvert le carnet de commandes pour la nouvelle Astra 1.6 BiTurbo Diesel équipée d’un système de réduction catalytique sélective (SCR). Cette Astra au superlatif avec suralimentation séquentielle à double étage – disponible en cinq portes ou en break Sports Tourer – répond donc déjà aux sévères normes d’émissions Euro 6d-TEMP, qui intègrent des émissions en conduite réelle (RDE) mesurées sur route.

L’Astra 1.6 BiTurbo Diesel franchit le zéro à 100 km/h en 9,0 secondes, offre des reprises de 80 à 120 km/h en 7,1 secondes et atteint une vitesse maxi de 225 km/h. Ces performances de haut niveau n’empêchent pas des consommations[1] mesurées : cinq portes : urbaine 6,5-6,2 l/100 km, extra-urbaine 4,2-4,0 l/100 km, mixte 5,0-4,8 l/100 km et 133-127 g/km de CO ; Sports Tourer : urbaine 6,7-6,3 l/100 km, extra-urbaine 4,3-4,1 l/100 km, mixte 5,2-4,9 l/100 km et 137-131 g/km de CO2. L’Astra twin-turbo se positionne ainsi comme l’une des voitures plus économiques de la catégorie compacte.

En plus de sa remarquable sobriété, le moteur 110 kW/150 ch conjugue les superlatifs puisqu’il se montre aussi exceptionnellement souple. Le couple maxi de 350 Nm est disponible sur une plage très basse allant de 1.500 à 2.250 tr/mn. Ce gros couple, associé à une faible masse et à une réponse immédiate aux sollicitations, permet à l’Astra 1.6 BiTurbo Diesel de monter immédiatement en régime dès les plus basses zones du compte-tours. Accouplé à une boîte manuelle à six vitesses particulièrement précise, le quatre-cylindres prend ses tours avec une détermination très policée. Le moteur est également très silencieux, permettant aux passagers de l’Astra de voyager dans un habitacle particulièrement calme, confortable et spacieux.

Le fonctionnement du système SCR consiste à injecter de l’AdBlue dans les gaz d’échappement. La solution ainsi créée se décompose en ammoniaque, qui est ensuite stockée sur un substrat catalytique. Les oxydes d’azote (NOx) pénètrent dans le catalyseur avec les gaz d’échappement et sont ensuite réduits sélectivement en azote et en eau.

La transition rapide vers la conformité Euro 6d-TEMP fait partie de la stratégie d’Opel pour devenir un chef de file dans la réduction des émissions de véhicule. Sur la feuille de route qui conduit à cet objectif, les prochaines étapes sont le lancement de quatre modèles électrifiés d’ici à 2020, dont la prochaine génération de Corsa qui sera également disponible en véhicule tout électrique, alors le rôle de l’hybride rechargeable sera dévolu au Grandland X. En 2024, Opel deviendra une marque dont tous les véhicules particuliers seront électrifiés, offrant une déclinaison hybride ou tout électrique de tous les VP aux côtés de ceux propulsés par des moteurs thermiques.

Légère, vive et sobre : l’Astra vise une efficacité maximum

L’Astra – élue « Voiture de l’année » en Europe en 2016 – est l’une des voitures les plus vendues de la gamme Opel. Légère, frugale et vive, offrant également un grand confort, l’Astra tant en version cinq portes qu’en version break Sports Tourer est entièrement tournée vers l’efficience.

Malgré des dimensions extérieures mesurées, les passagers de l’Astra jouissent d’un espace particulièrement généreux pour les jambes – ce qui est surtout remarquable à l’arrière. Le Sports Tourer peut également transporter jusqu'à 1.630 litres de bagages. Le vaste espace de chargement est d’un accès facile grâce au hayon électrique proposé en option, qui s’ouvre et se ferme d’un simple balayage du pied sous le bouclier.

L’Astra est dotée d’une multitude d’aides à la conduite parmi lesquelles l’alerte anticollision avant Forward Collision Alert avec freinage d’urgence automatique Automatic Emergency Braking, ou l’alerte de changement de voie intempestif Lane Departure Warning avec correction de trajectoire Lane Keep Assist. Mais l’Astra est aussi la première voiture de sa catégorie à disposer de phares matriciels full LED. Les phares matriciels IntelliLux LED® montés sur l’Astra se composent de 16 segments à LED – huit de chaque côté – qui adaptent automatiquement en permanence la portée et la forme du faisceau lumineux pour correspondre au mieux à chaque condition de circulation, sans éblouir les voitures venant à contresens.

L’Astra peut également recevoir en option des systèmes multimédia avec pilotage par écran tactile, commandes au volant ou reconnaissance vocale. Ils permettent la gestion des smartphones compatibles par l’intermédiaire de la commande vocale du téléphone, avec des systèmes comme Siri ou l’Assistant Google, et sont associables tant avec Apple CarPlay qu’avec Android Auto.

Les tarifs en France débutent à partir de 29 800 € TTC en 5 portes Elite et 29 150 € TTC en Sports Tourer Innovation.

 

[1] Mesures WLTP converties en valeurs NEDC pour donner une base de comparaison

Scroll