Dossiers de presse: Le Centre de Recherche et Développement de Rüsselsheim joue un rôle clé dans le réseau mondial d’ingénierie du Groupe PSA

download-pdf
download-image
download-all
jeu, 05/07/2018 - 10:30


Rüsselsheim TechDay

 

  • Les technologies avancées de Groupe PSA s’unissent à l’art de l’ingénierie allemande
  • De nouvelles Opel basées sur deux plateformes modulaires multi-énergies
  • Possibilité de personnaliser les plateformes pour les adapter à chaque identité de marque
  • L’électrification de la gamme est au cœur de la stratégie du plan PACE!
  • En charge du développement des utilitaires légers du Groupe PSA et de la prochaine génération de moteurs quatre cylindres essence
  • 15 Centres de compétence à Rüsselsheim : depuis le développement de la pile à combustible jusqu’à celui des sièges

 

En regroupant sous un même pavillon Peugeot, Citroën, DS Automobiles, Opel et Vauxhall, celui du Groupe PSA, un champion européen est né. Le groupe procède actuellement à la mise en commun de ses forces, ce qui crée des synergies et permet de libérer le plein potentiel de ses marques. Dans cette démarche, les technologies avancées de Groupe PSA s’unissent à l’art de l’ingénierie allemande. Cette réunion permet d’atteindre un nouveau seuil de qualité. Ce qui autorise Groupe PSA à afficher des objectifs ambitieux et prendre le leadership dans la réduction des émissions de CO2.

Le Centre technique de Rüsselsheim revêt un rôle important au sein du groupe PSA. Il apporte au réseau technique international du groupe des savoir-faire spécifiquement Opel, comme le dessin d’épures de suspension performantes conçues pour les vitesses élevées atteintes sur les « Autobahn » allemandes, son savoir-faire pour mettre en conformité les voitures dans chaque état du marché américain, ou encore des sièges à l’ergonomie certifiée par « Aktion Gesunder Rücken ». Opel est une marque allemande dont l’histoire est riche, et qui a toujours eu pour ambition de démocratiser les technologies de pointe. Pour Opel, avoir le Centre technique à Rüsselsheim garantit de proposer la technique, la précision et l’innovation allemandes, à des tarifs toujours abordables.

« Nous voulons construire d’excellentes voitures et séduire en même temps notre clientèle avec une qualité indiscutable, » déclare Michael Lohscheller, CEO d’Opel. « Comme nous l’annoncions lors de la présentation de notre plan stratégique PACE! en novembre 2017, nous allons développer à l’avenir tous les nouveaux véhicules Opel/Vauxhall à Rüsselsheim. En outre, le Centre technique jouera un rôle clé dans la mise en œuvre de la stratégie de croissance de Groupe PSA. »

Plateformes modulaires multi-énergies : efficience multi-modèles

Aujourd’hui, le mot clé dans le secteur automobile est l’efficience. Pour fabriquer des voitures efficientes, économiques et soucieuses de respecter l’environnement, il faut d’abord savoir concevoir la structure. C’est pourquoi toutes les véhicles particulièrs et la plupart des utilitaires légers (VUL) du Groupe PSA sont aujourd’hui établis sur deux plateformes modulaires multi-énergies – la plateforme CMP (Common Modular Platform) et la plateforme EMP2 (Efficient Modular Platform). Une plateforme modulaire se compose principalement du plancher, du châssis et de motorisations variées, ainsi que de l’architecture électrique/électronique de base. Le recours à la plateforme est donc le facteur décisif pour fabriquer des automobiles de manière économique, puisqu’elle représente 60% des coûts de matière. Les plateformes du Groupe PSA sont complétées par des modules moteurs, sièges, dispositifs de retenue, planches de bord et systèmes multimedia pouvant être utilisés dans diverses gammes.

« Grâce à ces plateformes partagées, nous allons – selon les programmes – économiser entre 20 et 50% sur les coûts de développement de chaque nouveau modèle Opel/Vauxhall par rapport à son prédécesseur, » fait observer Michael Lohscheller.

Différentes déclinaisons à destination de multiples segments et marchés internationaux peuvent être développées sur ces plateformes modulaires : berlines quatre et cinq portes, breaks, monospaces, SUV, cabriolets et coupés sont possibles. La plateforme de Groupe PSA dédiée aux véhicules des segments B et C s’appelle CMP. La nouvelle Corsa, qui sera présentée en première mondiale l’an prochain, est en cours d’élaboration sur cette plateforme très compacte. Le SUV Grandland X et le ludospace Combo Life (LAV, Leisure Activity Vehicle) reposent sur l’EMP2 – qui est utilisée pour les segments de C et D des véhicules particuliers.

En outre, l’EMP2 donne aussi à chacune des marques du Groupe PSA la possibilité de personnaliser chaque voiture pour qu’elle corresponde parfaitement au caractère particulier de la marque. Cette souplesse permet qu’un modèle Opel soit nettement différent du modèle Peugeot, Citroën ou DS Automobiles basé sur la même plateforme. « Technique, électronique, choix des modules, réglages, calibration : tout cela nous donne la possibilité de donner le caractère de la marque à chaque voiture. Cela nous permet également de préserver et développer le patrimoine génétique d’Opel et d’être sûr qu’une Opel se comporte comme une Opel, » souligne Christian Müller, Managing Director Engineering.

Des moteurs très évolués pour diminuer encore les rejets de CO2

Opel passe à l’électrique. L’électrification de la gamme Opel est au cœur du plan stratégique PACE!. L’un des principaux objectifs de ce plan est de respecter la limite de 95 grammes de CO2 fixée par l’Union européenne à l’horizon 2020. Groupe PSA a décidé de rejoindre le peloton de tête des faibles émissions de CO2 – non seulement parce c’est une exigence gouvernementale, mais aussi parce que c’est une demande des clients. La gamme Opel est donc en train de subir une mutation accélérée et de passer aux plateformes efficientes, flexibles et électrifiées du Groupe PSA. En 2024, toutes les Opel/Vauxhall s’appuieront sur ces plateformes dénommées multi-énergies. La nouvelle CMP servira de base aussi bien aux systèmes de propulsion classiques qu’à une famille de véhicules électriques (de la citadine au SUV). De son côté, l’EMP2 servira de base pour la prochaine génération de véhicules hybrides rechargeables (SUV, Crossover, milieu de gamme et haut de gamme). Ces plateformes permettent de s’adapter en souplesse aux évolutions de la chaîne de traction en fonction des futures demandes du marché.

Opel aura quatre gammes de modèles électrifiés proposés à la vente d’ici 2020, dont l’Ampera-e, le Grandland X en version hybride électrique rechargeable et la prochaine génération de Corsa avec une variante tout électrique. A l’avenir, toutes les gammes VP proposées en Europe seront électrifiées, soit avec une version tout électrique à batterie soit en hybride rechargeable, qui viendront s’ajouter aux modèles propulsés par des moteurs thermiques à haut rendement. Opel/Vauxhall se positionnera ainsi dans le peloton de tête de la réduction des émissions et sera une marque automobile VP européenne entièrement électrifiée en 2024. L’électrification de la gamme d’utilitaires légers débutera en 2020 pour répondre aux besoins des clients et aux exigences futures des zones urbaines.

L’équipe d’ingénierie à Rüsselsheim s’implique actuellement beaucoup dans le développement de la version électrique de la nouvelle génération de Corsa, une déclinaison tout électrique sur batterie. Opel exploite pour cela sa solide expérience dans le domaine grâce à ses deux voitures électriques : l’Ampera présentée au Salon de Genève 2009, et l’Ampera-e, présentée au Mondial de Paris 2016. L’Opel Ampera-e est parfaitement adaptée à une utilisation au quotidien, puisqu’elle se pose en référence avec son autonomie atteignant 520 kilomètres selon le nouveau Cycle de conduite européen. Que ce soit sur le plan technique, électronique, dans le domaine des batteries ou de la fabrication, l’expertise de Rüsselsheim dans tous ces secteurs est très appréciée par le Groupe PSA. La nouvelle Corsa, y compris la version électrique, sera construite dans l’usine espagnole de Saragosse.

A Rüsselsheim, la R&D de la totalité du Groupe PSA

Le Centre technique Opel va jouer un rôle essentiel au sein du Groupe PSA. Il enrichit le réseau international de recherche et développement de la société des compétences spécifiques à Opel. Parmi d’autres, il s’agit de l’expérience acquise pour réaliser des trains roulants adaptés aux vitesses élevées autorisées sur les « Autobahn » allemandes, des compétences pour mettre en conformité les voitures dans chaque état du marché américain, ou encore des sièges ergonomiques certifiés AGR (Aktion Gesunder Rücken e.V.). Le Centre technique de Rüsselsheim continue de faire le lien entre deux mondes et propose la technique, la précision et l’innovation allemandes, à des tarifs toujours démocratiques pour la marque Opel. Comme annoncé lors de la présentation du plan PACE! le 9 novembre 2017, tous les nouveaux véhicules Opel/Vauxhall seront développés à Rüsselsheim. Ce faisant, le Centre technique de Rüsselsheim montre qu’il jouera pleinement son rôle dans le soutien à la stratégie de croissance de Groupe PSA.

Les ingénieurs de Rüsselsheim dirigent également le développement des Véhicules utilitaires (VUL) du Groupe PSA, qui seront construits sur une plateforme dédiée VUL. Cette responsabilité globale consiste à prendre en charge l’élaboration d’une plateforme et de modules VUL en les faisant passer du stade de développement avancé jusqu'à celui de la production. Les priorités de développement comprennent également le réseautage et l’électrification des véhicules utilitaires légers ainsi que la conduite automatisée. Disposer  à Rüsselsheim de la responsabilité du développement est un atout majeur pour l’offensive VUL d’Opel/Vauxhall. D’ores et déjà, le nouveau Combo arrive cette année, et sera suivi en 2019 par la prochaine génération de Vivaro.

En outre, le Centre technique de Rüsselsheim aura la responsabilité internationale du développement de la prochaine génération de moteurs essence à haut rendement pour toutes les marques du Groupe PSA. La prochaine génération de quatre-cylindres sera optimisée pour fonctionner avec des moteurs électriques et sera exploitée dans la chaîne de traction des systèmes hybrides. La commercialisation débutera en 2022. La nouvelle génération de moteurs est prévue pour être utilisée par toutes les marques du Groupe PSA en Chine, Europe et Amérique du Nord, et répondra aux normes d’émissions futures de ces marchés. Les blocs profiteront des toutes dernières technologies comme l’injection directe, la suralimentation et le calage variable des soupapes. Les moteurs se montreront extrêmement efficients et offriront de faibles valeurs de consommation et d’émissions de CO2.

Un autre domaine important est d’assumer l’évolution de tous les modèles existants ainsi que le développement de futurs véhicules et groupes motopropulseurs. Il s’agit par exemple de continuer à faire évoluer les familles du petit moteur essence SGE (Small Gasoline Engine) et du diesel intermédiaire MDE (Medium Diesel Engine), proposées sur les Opel Astra et Opel Insignia, et de s’assurer que ces blocs soient conformes aux normes d’émission en vigueur.

En outre, Groupe PSA a déjà attribué 15 Centres de compétence à Rüsselsheim. Les équipes de développement françaises et allemandes ont déterminé des domaines de développement (R&D) afin de libérer le plein potentiel de l’ensemble du groupe dans un laps de temps très court. Les possibilités des différentes équipes de compétence se complétent de manière idéale, au sein d’un réseau international – au bénéficie de l’ensemble des cinq marques du groupe (Opel, Vauxhall, Peugeot, Citroën et DS Automobiles). Les Centres de Compétence permettent d’adopter des standards techniques universels pour une production optimale dans le monde entier au sein de Groupe PSA.

Opel a désormais l’occasion de mettre certains de ses points forts reconnus au service de Groupe PSA. Des sièges excellents et des boîtes manuelles au maniement précis, par exemple, sont deux des atouts fondamentaux de tous les modèles Opel/Vauxhall. En outre, les ingénieurs Opel ont une grande expérience du développement des piles à combustible et du secteur de l’automatisation des tests. Ils vont pouvoir mettre aussi à disposition de Groupe PSA tout une mine de connaissances dans l’adaptation au marché américain. Au total, 15 domaines sont désormais dévolus aux Centres de compétence :

 

Technologies de demain :

  • Hydrogène et piles à combustible
  • Carburants alternatifs

 

Développement du véhicule :

  • Sièges
  • ADAS : parking, sécurité active, alerte danger
  • Systèmes de retenue
  • Systèmes de transmissions manuelles
  • Géométrie, dimensions et tolérances
  • Compatibilité électromagnétique (CEM)
  • Fonction alimentation en carburant
  • Ingénierie véhicule matérielle (dans de nombreux domaines)
  • Adaptation au marché américain (véhicules et groupe motopropulseurs)

 

Méthodologies :

  • Automatisation des tests
  • Industrialisation du logiciel
  • Automatisation des contrôles qualité
  • Impression 3D des outils d’usinage

 

 

Scroll