Adhérente sur toutes les surfaces : la nouvelle Opel Insignia GSi équipée de la transmission AWD

download-pdf
download-image
download-all
mar, 18/02/2020 - 11:30


  • Transmission intégrale Twinster et suspension mécatronique FlexRide
  • Vecteur de couple pour une répartition optimale sur les quatre roues
  • 18% plus sobre que le modèle précédent grâce à un nouveau moteur haut de gamme
  • Limousine ou break : l’Insignia GSi disponible à la commande à partir du mois de mars

 

Quelques semaines seulement après sa présentation en première mondiale au Salon de l’automobile de Bruxelles, l’Opel Insignia GSi sera disponible à la commande à partir du mois de mars. La version haut de gamme de la famille Insignia est proposée en limousine ou en break, avec un moteur essence 2,0 litres turbocompressé de 169 kW (230 ch), une nouvelle boîte automatique à neuf vitesses et la transmission intégrale Twinster à vecteur de couple (consommations NEDC1 : urbaines 8,9 l/100 km, extra-urbaines 5,9-5,8 l/100 km, mixtes 7,0-6,9 l/100 km, 163-161 g/km de CO2 ; consommations WLTP2 : mixtes 8,8-8,3 l/100 km, 205-193 g/km de CO2). Il suffit de quelques millisecondes au système de transmission intégrale pour contrôler la répartition du couple. Ainsi la voiture suit fidèlement les instructions de son conducteur qui bénéficie d’une transmission et d’une conduite optimale quelle que soit la situation, y compris sur la neige et la glace.

Bénéficiant en outre d’un servofrein électrohydraulique et de la suspension mécatronique FlexRide, le groupe motopropulseur fait de la nouvelle Insignia GSi l’une des voitures les plus dynamiques de sa catégorie. Il est difficile de trouver une voiture dont la conduite se révèle plus sûre et plus précise.

La transmission intégrale pour une traction optimum sur neige et glace

La nouvelle Insignia GSi est dotée d’un système de transmission intégrale très évolué. Il comprend un module de propulsion arrière utilisant un système d’embrayage double remplaçant le classique différentiel. Le couple est transmis à l’une ou aux deux roues arrière indépendamment, ce qui permet de vectoriser le couple sur toute la gamme de possibilités de la voiture. Dans les virages, un couple plus élevé est transmis à la roue arrière extérieure. Les ingénieurs ont encore perfectionné le système, et la nouvelle Insignia GSi aborde désormais les virages avec une trajectoire encore plus précise, et réagit plus spontanément aux sollicitations du conducteur. Les ingénieurs ont également amélioré la façon dont la nouvelle Insignia GSi peut démarrer sur les routes mouillées ou glissantes.

Quatre modes pour s’adapter à tous les styles de conduite

L’Insignia GSi est équipée en série d’une suspension mécatronique FlexRide, qui adapte les amortisseurs et la direction en quelques fractions de seconde. De plus, le FlexRide modifie les caractéristiques de l’accélérateur ainsi que les points de changement de vitesse de la transmission automatique à neuf vitesses. Le conducteur peut choisir entre les modes de conduite « Standard », « Tour », « Sport » et – exclusivement sur la GSi – « Compétition ». Une double pression sur l’interrupteur « ESP off » permet aux conducteurs les plus aguerris d’explorer les limites de la dynamique de conduite de l’Insignia GSi sans l’aide de l’ESP. Et pour que la conduite puisse toujours rester active, Opel monte des palettes au volant pour commander la nouvelle transmission automatique à neuf vitesses.

Une innovation : le servofrein électrohydraulique

L’Insignia GSi est un véhicule en avance dans le monde de l’automobile grâce à la présence d’un servofrein électrohydraulique, qui lui donne des avantages sur la route. Cet équipement sera nécessaire à l’avenir pour la conduite automatisée. Le système intégré « eBoost » est un dispositif du nouveau « braking by wire », le freinage électrique, qui rend superflus les modules ABS/ESP, et tous les systèmes d’assistance par dépression avec leurs cohortes de tuyaux et de pompes. La pression monte plus rapidement et la sensation de freinage est améliorée dans toutes les situations. Grâce à la mise en pression automatique, le système fonctionne plus silencieusement que les systèmes de freinage conventionnels, ce qui se ressent surtout lorsqu’entre en fonction le régulateur de vitesse adaptatif et dans les embouteillages.

Grâce à sa transmission intégrale Twinster, son servofrein électrohydraulique et sa suspension adaptative FlexRide, la nouvelle Insignia GSi est aussi à l’aise sur la légendaire boucle nord du Nürburgring que sur les routes de montagne enneigées, dans la circulation urbaine que sur les longs trajets autoroutiers.

 

[1] Les chiffres de consommation et d’émissions de CO2 mentionnés sont déterminés conformément à la nouvelle procédure WLTP (World Harmonized Light Vehicle Test Procedure, règlement UE 2017/948), et les valeurs pertinentes sont retranscrites en NEDC pour permettre la comparaison avec d’autres véhicules. Veuillez contacter votre concessionnaire pour obtenir les informations les plus récentes. Les valeurs ne tiennent pas compte des conditions d’utilisations et de conditions particulières, des équipements ou des options et peuvent varier en fonction du format des pneus.

[2]Les chiffres de consommation de carburant et d’émissions de CO2 mentionnés sont conformes à l’homologation WLTP (règlement UE 2017/948). Depuis le 1er septembre 2018, les nouveaux véhicules sont homologués selon la procédure d’essai mondiale harmonisée des véhicules légers (WLTP), nouvelle procédure d’essai plus réaliste pour mesurer la consommation de carburant et les émissions de CO2. Le WLTP remplace le nouveau cycle de conduite européen (NEDC), procédure d’essai utilisée auparavant. En raison de conditions d’essai plus réalistes, la consommation de carburant et les émissions de CO2 mesurées en WLTP sont dans de nombreux cas plus élevées que celles mesurées en NEDC. Les chiffres de consommation de carburant et d’émissions de CO2 peuvent varier en fonction de l’équipement, des options et du format des pneus.

 

Scroll