Nouvel Opel Mokka : une aérodynamique de pointe pour gagner de l’efficience et minimiser les émissions | Média OPEL France

Nouvel Opel Mokka : une aérodynamique de pointe pour gagner de l’efficience et minimiser les émissions

download-pdf
download-image
download-all


  • Seulement 0,32 de CX : le Mokka parmi les plus fluides de sa catégorie
  • Rideaux d’air : réduire la traînée et les turbulences causées par les jantes et les pneus
  • Volet actif : fermeture automatique de l’ouverture frontale lorsque le refroidissement est moins nécessaire

 

Si la ligne du nouvel Opel Mokka est épurée et affirmée, elle est aussi aérodynamiquement efficace : le nouveau Mokka ne se préoccupe pas de l’air du temps, mais de l’air tout court qu’il maîtrise dans un souci aérodynamique typiquement Opel. Avec un coefficient de traînée (CX) de seulement 0,32, il présente l’un des coefficients de traînée les plus faibles de son segment de marché et rejoint les championnes de la fluidité de la marque, de la Calibra (CX 0,26), qui a battu tous les records, aux leaders actuels de la catégorie, l’Astra (CX 0,26) et l’Insignia (CX 0,25).

La réduction du CO2 lance à l’automobile de nouveaux défis, et l’efficacité aérodynamique se montre de plus en plus essentielle pour y répondre, au bénéfice aussi de la clientèle. Une faible traînée signifie que la voiture a besoin de moins d’énergie pour se déplacer, ce qui se traduit par une réduction de la consommation de carburant et des émissions.

Comme pour toutes les Opel récentes, les ingénieurs du constructeur ont optimisé l’aérodynamique du nouveau Mokka dans la soufflerie de l’université de Stuttgart (à l’Institut de recherche sur l’ingénierie automobile et les moteurs de véhicules). En fonction des versions, ils sont parvenus à abaisser le facteur de traînée jusqu’à un excellent 0,32.

« Depuis de nombreuses années, Opel est un expert reconnu dans le domaine de l’aérodynamique et notre nouveau Mokka s’inscrit dans cette longue tradition, » déclare Marcus Lott, Managing Director Engineering. « Les rideaux d’air ou le volet de refroidissement actif sont aujourd’hui des systèmes très élaborés et ce que l’on sait faire de mieux en matière de réduction de la traînée automobile. Avec son design qui sort des sentiers battus, le nouveau Mokka prouve également que l’aspect esthétique et l’efficacité sont loin d’être antinomiques. »

Pas seulement beau : le design affirmé et pur réduit aussi la surface frontale

La base de cette efficacité aérodynamique élevée est la surface frontale de seulement 2,27 m² du nouveau Mokka, qui se caractérise par son design pur et affirmé. Grâce à la mécanique des fluides numérique (MFN) et à l’attention portée aux détails dans la soufflerie, les experts en aérodynamique d’Opel ont ensuite réduit l’excellent coefficient de traînée en peaufinant chaque détail qui pouvait contribuer à améliorer l’aérodynamique.

Les ingénieurs ont optimisé le dessin de l’Opel Vizor, caractéristique du nouveau Mokka, ainsi que la forme des montants de baie de pare-brise et des rétroviseurs extérieurs. De plus, l’habillage du fond du compartiment moteur et le dessous de la carrosserie participent à améliorer la circulation de l’air sous la voiture.

Le nouveau Mokka a des ailerons sur les côtés du hayon et un spoiler allongé sur le bord arrière du toit, afin de réduire les turbulences qui augmenteraient la traînée. En outre, le spoiler développe la portance aérodynamique de l’essieu arrière, ce qui améliore encore la stabilité en ligne droite, surtout à grande vitesse.

Rideaux d’air et volets actifs : des innovations pour plus d’efficacité et moins de traînée

Les jantes, les pneus et les passages de roues sont d’autres sources importantes de traînée. C’est pourquoi les ingénieurs ont doté le nouveau Mokka de rideaux d’air innovants qui augmentent l’efficacité aérodynamique dans cette zone. Un rideau d’air est un tunnel intégré de chaque côté du masque avant qui crée une grande et fine lame d’air sur la face de la jante et du pneu avant. Le rideau d’air permet au flux d’air de contourner en douceur la zone des ouvertures des roues. En réduisant les turbulences qui peuvent s’y créer, il réduit le sillage de cette partie.

Le nouveau Mokka bénéficie également d’un volet actif qui réduit encore la traînée et améliore le rendement énergétique en fermant automatiquement l’ouverture frontale lorsque l’air de refroidissement est le moins nécessaire. Jusqu’à présent, cette innovation n’était proposée que sur les voitures plus chères des segments supérieurs.

Lorsqu’il est fermé, le système de volet actif améliore les performances aérodynamiques en redirigeant le flux d’air autour de l’avant du véhicule et sur les côtés, plutôt que de le faire passer par le compartiment moteur, ce qui est moins efficace sur le plan aérodynamique.

Le volet est ouvert ou fermé selon la température et la vitesse du liquide de refroidissement du moteur. C’est ainsi par exemple que le volet va s’ouvrir lorsque la voiture monte un col ou lorsqu’il fait chaud en ville. Le volet se ferme lorsque le refroidissement du moteur est moins nécessaire, par exemple en conduite urbaine.

Les résultats de ces mesures sont palpables : par rapport au modèle précédent, qui avait un coefficient de traînée de 0,35, les émissions de CO2 en cycle WLTP ont gagné jusqu’à 9,0 g/km, tandis que la traînée à haute vitesse a été réduite de 16%.

Le nouvel Opel Mokka, optimisé sur le plan aérodynamique, est le premier à afficher le nouveau visage de la marque, l’Opel Vizor, ainsi que l’emblème Opel Blitz redessiné et la plaque signalétique implantée au centre du hayon. C’est également la première Opel à être dotée du Pure Panel et d’une planche de bord entièrement numérique. En outre, le nouveau Mokka est la première Opel disponible dès le début de la commercialisation en propulsion électrique ou en version équipée de moteurs thermiques à haut rendement.

 

Scroll